© Julien Boisard
La Cathédrale Saint‑Pierre de LisieuxPremière cathédrale gothique en Normandie

La Cathédrale Saint‑Pierre de Lisieux

Il y a deux cathédrales dans le département du Calvados et la ville de Lisieux peut se targuer d’accueillir l’une d’entre elles. Lisieux, ancienne capitale d’une tribu gallo-romaine appelée “Lexovii”, entre dans l’ère chrétienne et devient rapidement le siège d’un évêché. Les premières sources écrites de la cathédrale romane remontent à 1055. La cathédrale actuelle la remplace progressivement avec l’arrivée pour la première fois en Normandie d’éléments d’architecture gothique venus d’Ile-de-France.

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Première cathédrale gothique en Normandie

L’arrivée de l’architecture gothique en Normandie 

Au milieu du XIe siècle, la cathédrale romane est en piteux état. On décide d’en reconstruire une sur les bases de l’ancienne. Le chantier est lancé en 1150 par l’évêque de Lisieux appelé Arnoult. Proche des rois de France et d’Angleterre, ce prélat fait intervenir des bâtisseurs au fait des nouvelles techniques d’Ile-de-France. Le maître-maçon, ancêtre de l’architecte, introduit pour la première fois en Normandie des arcs-boutants pour soutenir les voutes, comme à la Basilique Saint-Denis et Notre-Dame-de-Paris.  

Façade harmonique et harmonieuse 

La façade de la cathédrale Saint-Pierre est la partie la plus récente de l’édifice. Terminée en 1250, il s’agît d’une façade dite “harmonique” : les trois portails nous laissent deviner la division intérieure de l’église avec sa nef centrale et ses bas-côtés.  

L’Évêque Pierre Cauchon et la Chapelle de la Vierge 

L’évêque Pierre Cauchon, connu pour avoir été l’inquisiteur du procès de Jeanne d’Arc et l’avoir condamné au bûcher en 1431, deviendra évêque de Lisieux de 1432 à 1442. Pendant cette période, il fait élever la chapelle axiale de la cathédrale pour y placer son tombeau. Le tombeau a aujourd’hui disparu mais son corps repose toujours sous le pavage. Cette chapelle de la Vierge est un très bel exemple d’architecture gothique flamboyante. Les armes du chapitre et de Pierre Cauchon figurent sur les clés de voûtes.  

Église paroissiale de Thérèse Martin 

Avec de devenir sainte, la petite Thérèse Martin allait à la messe en famille à la cathédrale Saint-Pierre de Lisieux. C’était l’église de son quartier. C’est d’ailleurs dans la chapelle axiale qu’elle décida de devenir religieuse. Aujourd’hui, une chapelle du chœur lui est dédiée.