Basilique Sainte-Thérèse Lisieux

Dans les yeux de Thérèse – Lisieux

à Lisieux

8.0 km
Boucle
Pédestre
2h
Moyen
  • Randonnée sur les pas de Sainte-Thérèse en centre-ville de Lisieux. Une boucle de 8km mêlant circuit urbain et circuit nature.

    Lisieux est connue sur les cinq continents parce qu’elle est la ville de Thérèse, patronne des missions et 33ème « docteur » de l’histoire catholique. Ce circuit propose une redécouverte de la capital augeronne au temps de la famille Martin comprenant des quartiers où la campagne encore aujourd’hui est souvent à portée de vue. Il y a 140 ans, la petite fille...
    Randonnée sur les pas de Sainte-Thérèse en centre-ville de Lisieux. Une boucle de 8km mêlant circuit urbain et circuit nature.

    Lisieux est connue sur les cinq continents parce qu’elle est la ville de Thérèse, patronne des missions et 33ème « docteur » de l’histoire catholique. Ce circuit propose une redécouverte de la capital augeronne au temps de la famille Martin comprenant des quartiers où la campagne encore aujourd’hui est souvent à portée de vue. Il y a 140 ans, la petite fille devenue adolescente côtoyait un monde ouvrier aux conditions de vie misérable mais aussi une ville bourgeoise installée avec un passé industriel, de beaux hôtels particuliers, et des monuments comme le remarquable théâtre à l’italienne ; sans oublier ses maisons à pans de bois tant vantées par Marcel Proust.

    Départ : Parking de la Basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

    1. Avenue Jean-Paul II prendre la direction du Centre-Ville, passer devant le Belvédère, puis légèrement à gauche descendre les marches vers l’Ermitage (rue du Docteur Lesigne), passer sous le porche et continuer vers la gauche pour rejoindre la rue du Carmel où se trouve le musée et la chapelle du Carmel, longer le Carmel.
    2. Place Fournet, traverser sur le passage piéton face à la maison style Art Déco sur la droite, passer sous le pont de Chemin de fer, puis prendre première rue à droite rue Gaudien.
    3. Dans cette rue, à gauche emprunter la petite ruelle sous le porche avec colombages bleus, en face du n°4 de la rue. Passage avec impression de gazon, longer le Grandin.
    4. Au bout de ce petit chemin, rue Rose Harel, prendre le pont tout droit et longer la Touques par la droite, friches industrielles, anciennes manufactures. Aux pylônes électriques, prendre à gauche légère montée dans la nature. En se retournant on aperçoit la Basilique à travers les arbres.
    5. Continuer tout droit en longeant le mur, passer derrière le Lycée Victorine Magne (mis sous la protection de sainte Thérèse, il dépend de l’œuvre des Apprentis Orphelins d’Auteuil).
    6. Au bout du chemin prendre à droite le chemin d’Assemont, vers une zone pavillonnaire. Passer le Cirieux, un peu plus bas sur la gauche, vue sur le splendide Manoir d’Assemont, monument historique qui accueille un fleuriste. Au bout de la rue, poursuivre sur la droite, au niveau de l’église Saint-Désir (reconstruction d’après-guerre) s’élevait l’ancienne abbaye des bénédictines détruite par les bombardements de 1944. A cet endroit, Léonie, Céline et Thérèse fréquentèrent l’école des sœurs durant leur petite adolescence. Prendre quelques minutes pour lire le panneau proche de l’entrée.
    7. Traverser, puis longer le Bd Pasteur, admirer l’ensemble de maisons à pans de bois, dont le Musée d’Art et d’Histoire de Lisieux.
    8. Continuer tout droit rue Bon Ange, au numéro 10, magnifique sculpture en bois avec blason. Possibilité de faire une extension sur la gauche, par la rue du Point de Vue pour avoir un panorama large sur Lisieux.
    9. En prenant à droite, rue Labbey, s’arrêter quelques minutes sur les deux ponts pour profiter du clapotis de l’eau (autrefois emplacement de lavoirs). Au bout de la rue sur la droite, maison bourgeoise avec plaque, dernière demeure de Louis Martin (1892/1894), en face, on aperçoit à travers la grille avec larges barreaux verts, la maison de l’oncle Guérin.
    10. Admirer l’ancienne porte en bois du Lycée Gambier, poursuivre à gauche vers la rue Paul Banaston ; une jolie maison présente un décor en bois inspiré de la marine (ancre et barre). Poursuivre tout droit sur la rue Ferdinand Daulnes, quartier de l’ancienne usine Castes. Sur la gauche, immense friche industrielle, puis prendre le petit pont, arrivée devant une écluse très bien restaurée, repeinte en bleue, la traverser et poursuivre sur le petit chemin herbeux avec un balisage. Suivre à droite, la rivière de la Touques, aller tout droit pour continuer ce sentier. Monsieur Martin emmène Thérèse avec lui à la pêche sur les bords de la Touques mais la fillette se lasse de guetter le bouchon. Assise à l’écart sur l’herbe fleurie, elle écoute « les bruits lointains, le murmure du vent… »
    11. Un petit peu en décalé sur la gauche puis à droite traverser une zone pavillonnaire, au bout du chemin, église Saint Jean Bosco, prendre à droite. Au feu, prendre à gauche pour se diriger vers le calvaire du Bon Dieu Noir, datant de 1895, avec le Christ, la Vierge Marie et Joseph. Prendre ensuite la rue du Bon Dieu Noir à la droite du calvaire. Au sortir du pont sur votre gauche bien observer un très joli oratoire dédié à sainte Thérèse avec une grande statue de celle-ci. Poursuivre à gauche en longeant la salle multi activité.
    12. Passer sous le pont, prendre sur la droite et monter les petits escaliers qui emmène dans le quartier des suédoises (reconstruction après-guerre) quartier coquet, très bien entretenu. Après la première série de marches prendre à droite puis à nouveau un escalier, en haut poursuivre à gauche. Le chemin débouche sur le Boulevardd Herbet Fournet, prendre à droite. Tout le long de ce Boulevard, belles et grandes maisons bourgeoises du 19ème. Atelier du peintre impressionniste M. Raimbault (visite sur rdv).
    13. Sur la gauche monter le chemin des Buissonnets. Faire le tour de la maison de la famille Martin, petite boucle qui vous emmène dans une atmosphère dépaysante, jolies maisons, de l’époque de Thérèse. La maison des Buissonnets, logée dans un écrin de verdure, devint le théâtre de bien douces joies, de scènes de famille inoubliables, écrit Thérèse. Là mon petit cœur s’épanouissait et je souriais à la vie.
    14. Redescendre le chemin des Buissonnets, puis reprendre à gauche le Boulevard Herbet Fournet, et admirer sur la droite, un hôtel particulier, établissement historique de Lisieux. En face, au N°2 de l’Allée Carnot, habitait le Docteur Notta qui y tenait son cabinet. Nous savons que Zélie Martin a consulté ici pour sa tumeur au sein.
    15. A la hauteur de l’école Guizot, traverser, rejoindre la place du Maréchal Foch, sur la gauche admirer l’Ecole du Haut Doyenné, conservatoire de danse et de musique, juste après une plaque indique qu’un jeune résistant avec sa photo a été fusillé quelques jours avant la libération de Lisieux.
    16. Prendre à gauche puis emprunter la petite allée sur la droite pour entrer dans le jardin de l’Evêché, où se promenait Louis Martin tenant par la main sa « petite reine ». L’après-midi, il lui faisait faire une promenade dans les quartiers de la ville en longeant les vieilles maisons de pans de bois.
    17. Thérèse y raconte une scène, ou rentrant de chez l’oncle Guérin avec son papa Louis, elle voit dans une constellation d’étoiles formant un T : « Regarde, papa, dit-elle, mon nom est écrit dans le ciel ! ». Sœur Marie du Saint Esprit, carmélite, au moment de la canonisation de Thérèse a peint cette aquarelle exposée aux Buissonnets.
    18. Sortir du jardin en haut des marches sur la gauche, avant les escalier une maison à insectes a été installée, descendre les marches, admirer la très belle cour Matignon, prestige des Evêques Comtes de Lisieux, passer sous le porche, découvrir la Cathédrale Saint-Pierre, y faire une pause dans la chapelle dédiée à la famille Martin, aile droite de la Cathédrale, Thérèse y assistait à la messe avec son père et ses sœurs.
    19. A la sortie de la Cathédrale, se diriger sur la gauche, à l’angle de la rue l’enseigne Subway est à la place de l’ancienne pharmacie de l’oncle Guérin où Thérèse trouva un second foyer familial. Ce cadre se fit tellement familier à Thérèse qu’il faut l’évoquer avec cette atmosphère d’herbes sèches, de lavande qui, était celle des officines avant le commerce en flacons ou en boîtes de comprimés. La pharmacie Guérin préparait ses produits elle-même, et la petite Thérèse imitait son oncle lorsqu’elle inventait des compositions de tisane avec les plantes médicinales qu’elle ramassait lors de ses promenades.
    20. Remonter sur le trottoir de gauche la rue Henry Chéron, face au très bel Hôtel de ville, le square Arnoult, traverser devant la mairie, observer sur la gauche l’ensemble des maisons à pans de bois, vestige du Lisieux avant bombardement. Emprunter la rue au Char sur le trottoir de droite, et admirer le Théâtre à l’italienne, continuer jusqu’au numéro 18, au-dessus du marchand de musique, une plaque indique que le co-fondateur des Missions Etrangères de Paris (MEP), Monseigneur Lambert de la Motte a habité dans cette maison. En face, admirer la rénovation de l’église Saint-Jacques aujourd’hui désacralisée et transformée en Halle Saint Jacques. Pauline Martin y reçue sa vocation de carmélite. Les vitraux rappellent la légende du pèlerin de Saint-Jacques de Compostelle.
    21. Dans la continuité, l’espace Victor Hugo, ancienne gare routière de Lisieux, du rond-point, belle perspective sur la rue du Carmel.
    22. Traverser et prendre à gauche le début du bd Jeanne d’Arc, grimper à droite l’impasse Jeanne d’Arc, un petit passage qui surplombe le boulevard. En arrivant vous découvrez une grande place. Poursuivre à droite, le chemin pour rejoindre l’Arboretum. Vous voici au milieu des essences et des arbres, un plein de verdure !
    23. Redescendre l’avenue Jean XXIII jusqu’au rond-point de la Basilique. A noter sur le parking des camping-cars, une fontaine bien cachée à droite avec un décor de roses. Cette fontaine est réalisée au moment de la construction de la Basilique pour capter les sources.
  • Environnement

    • En centre ville  :  Lisieux
  • Documentation

    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)