Église Notre-Dame - Lessard-et-le-Chêne

à Lessard-et-le-Chêne
Horaires et services non garantis
  • La commune de Lessard-et-le-Chêne résulte de l'union de deux paroisses, Lessard et Le Chêne-en-Auge, fusionnées en 1791. L'église de l'Assomption-Notre-Dame appartenait au village de Lessard ; l'église Saint-Pierre du Chêne a été détruite à la... La commune de Lessard-et-le-Chêne résulte de l'union de deux paroisses, Lessard et Le Chêne-en-Auge, fusionnées en 1791. L'église de l'Assomption-Notre-Dame appartenait au village de Lessard ; l'église Saint-Pierre du Chêne a été détruite à la Révolution.

    Primitivement romane, l’église a été très remaniée au XVIe siècle. De nouvelles ouvertures ont aussi été percées à cette période. L'édifice orienté est bâti sur un plan allongé se terminant par un chevet plat (extrémité de l’église au fond du chœur). Accolés à ce dernier, deux bâtiments de plan rectangulaires, de tailles décroissantes, se succèdent. Les contreforts de la façade occidentale et des murs latéraux de la nef sont munis de doubles glacis massifs (surfaces inclinées facilitant l'écoulement des eaux de ruissellement). La nef est construite en grand appareil, ce qui est assez rare dans la région.

    A l’intérieur, les voûtes du chœur sont encore en merrain (bois de chêne débité en planches ou panneaux) contrairement à celles de la nef qui sont aujourd’hui plâtrées. Les bancs fermés sont anciens et portent encore le nom des familles pour lesquels ils étaient réservés.

    Les vitraux datent du XIXe siècle.

    Bâtie sur le penchant d’un coteau, l’église offre un large panorama sur le Pays d’Auge voire sur les plaines de Caen et de Falaise.
  • Tarifs
  • Gratuit