Église Notre-Dame - Notre-Dame-de-Livaye

à Notre-Dame-de-Livaye

Eglise de Notre-Dame-de-LivayeMairie de Notre-Dame-de-Livaye
Eglise de Notre-Dame-de-LivayeMairie de Notre-Dame-de-Livaye
  • Bâtie sur le coteau, l’église se compose d'une nef et d'un chœur en retrait avec chevet rectangulaire (extrémité de l’église au fond du chœur), comme de nombreux édifices religieux du Pays d’Auge. En grande partie remaniée aux XVIe et XVIIIe siècles, l’église conserve dans le mur nord de la nef une fenêtre à deux baies flamboyantes (dernière période de l’art gothique dans lequel les nervures ondoient et serpentent comme des flammes).

    L’intérieur de l’église est particulièrement surprenant : la charpente lambrissée de la nef et du chœur est soutenue par quatorze poutres séparées des murs. C’est une particularité architecturale très rare. Cette technique de construction simplifiait probablement les rapports entre les maçons et les charpentiers qui pouvaient ainsi travailler en toute indépendance.

    Sur la poutre crucifère, le Christ en gloire, entouré des statues de la Vierge et de Saint-Jean, pourrait dater de la fin du Moyen-Age : il a conservé sa polychromie ancienne. Sa représentation fait penser au Christ triomphant d’Oja en Suède avec sa couronne d’épines sur la tête caractéristique du Nord de l’Europe. Dans le mur Nord du chœur, la statue de la Vierge à l’Enfant porte une couronne rappelant celle du Christ-Roi, ce qui laisse supposer qu’ils sont de la même époque.

    Le retable (partie postérieure et décorée d’un autel surmontant verticalement la table) du maître-autel, daté de 1670, représente une apparition de la Croix à la Vierge, une Adoration des Bergers et une éducation de la Vierge à l’Enfant datant du XIVe siècle.
  • Tarifs
  • Gratuit