Église Saint Cyr-Sainte Juliette - Coupesarte

à Mézidon Vallée d'Auge

  • L'église, orientée, est construite selon un plan allongé, se terminant par un chevet plat (extrémité de l’église au fond du chœur). Un bâtiment annexe jouxte l'édifice sur sa face Nord. Le monument a la particularité d’utiliser de nombreux matériaux : pierre de Caen, bois, ardoise et tuiles.
    Les murs étaient primitivement ornés de fenêtres en lancette (arc brisé de forme très allongé, appartenant au style gothique, et créant des ouvertures hautes et étroites), avec large chanfrein (petite surface formée par l'arête abattue d'une pierre). Presque toutes ces ouvertures ont été élargies et dénaturées.
    Un clocher quadrangulaire, entièrement couvert d'ardoises, vient surmonter l'édifice au niveau de la première travée.

    À l’intérieur, plusieurs objets mobiliers classés Monuments Historiques, dont l'autel et le retable (partie postérieure et décorée d’un autel surmontant verticalement la table) qui datent de la première moitié du XVIIIe siècle, font partie des trésors de l’église. Avec ses colonnes corinthiennes (ordre architectural grec caractérisé par une grande richesse d’éléments et utilisation du motif de la feuille d’acanthe), sa corniche arrondie sommée d’une gloire et de pots à feu, le retable est représentatif de cette époque. Les autels latéraux contemporains du maître-autel sont aussi classés.
    Le tableau du martyre de Saint Cyr et de sa mère Sainte Juliette date du premier quart du XVIIe siècle.

    En 1798 et en 1869, l’église de Coupesarte a failli être détruite. La vente des matériaux aurait couvert les frais engagés pour construire un bâtiment destiné à tenir les séances de la Justice de Paix. À chaque fois, la commune s’y est fermement opposée.
  • Tarifs
  • Gratuit