Église Saint Denis - Cambremer

à Cambremer

  • La tour romane, construite en pierre calcaire sur plan carré, est la partie la plus ancienne de l’église (fin du XIIe siècle). Elle comporte trois niveaux : le premier niveau est très sobre (ni ouverture, ni décoration), des arcatures aveugles en plein cintre (arcature semi-circulaire sans brisure caractéristique de l’art roman) habillent le deuxième niveau et le troisième comporte sur chaque face deux ouvertures également en plein cintre.

    Les autres parties de l’église datent pour la plupart du XVIIe siècle. L’édifice a aussi été restauré et remanié en 1947.

    La forme primitive de l’édifice était celle d’une croix. En 1831, suite à une délibération du conseil municipal, le croisillon nord (bras du transept d’une église perpendiculaire à la nef) fut détruit pour y installer la place du marché. Le cimetière attenant fut transféré plus loin dans le bourg. La partie droite existe toujours, c’est la sacristie.

    A l’intérieur, la nef de l’église, particulièrement longue, abrite des vitraux du XXe siècle, pour la plupart des dons de familles, évoquant l’histoire des premiers chrétiens ou des personnages historiques tels Jeanne d’Arc ou Charlemagne.

    Parmi le mobilier liturgique figurent une majestueuse statue de Saint Denis, une de Saint Sébastien et une Education à la Vierge. Le tableau de la Présentation au Temple, daté de la fin du XVIIe ou début XVIIIe siècle,  impose par ses grandes dimensions : il est inspiré  de  l’œuvre de  Rubens  pour  le  triptyque  de  la  cathédrale  d'Anvers. Il orna  sans  doute  le  retable  du  maître-autel  (partie postérieure et décorée d’un autel surmontant verticalement la table) sous  l'Ancien  Régime  avant  d'être  accroché  dans la nef au XIXe siècle.
  • Tarifs
  • Gratuit