Église Saint Martin - Méry-Corbon

à Méry-Corbon

  • Située au cœur du village, l’église est orientée. Elle se compose d'une nef et d'un chœur roman à chevet droit (extrémité de l’église au fond du chœur). Une annexe sur le mur oriental, de plan carré fait partie intégrante de la structure. L’édifice est atypique avec sa toiture en bâtière particulièrement pentue et son clocher à dôme. De base carrée, il est placé sur le faîtage de la partie occidentale. Ses baies en plein cintre sont utilisées comme abat-sons (ensemble de lames inclinées dont on garnit les ouvertures des clochers pour renvoyer vers le sol le son des cloches).

    La façade occidentale reprend la configuration de l’époque gréco-romaine : le portail rectangulaire est encadré par des piliers cannelés à chapiteau corinthien (ordre architectural grec caractérisé par une grande richesse d’éléments et l’utilisation du motif de la feuille d’acanthe) et par un fronton triangulaire. L’ensemble est flanqué par deux baies en arc en plein cintre (arc semi-circulaire sans brisure caractéristique de l’art roman). L’organisation des deux murs gouttereaux est similaire : d’un côté, les baies rectangulaires sont surmontées de frontons triangulaires; de l’autre elles sont en plein cintre encadrées par des colonnettes. Le haut des murs comporte une frise de modillons, ce qui démontre l’ancienneté de l’édifice.

    Dans la nef du XIe siècle, le vaisseau central s’ouvre sur les bas-côtés par des arcs en plein cintre. La nef est séparée du chœur par un arc triomphal en arc légèrement brisé et par une poutre de gloire à motifs stylisés supportant un crucifix. Sa voûte lambrissée est en forme de carène de bateau inversé avec une charpente apparente. Celle du chœur est ogivale.

    Le trésor de l’église est son tableau de la Donation du Rosaire qui a fait l’objet d’une restauration de plus de deux ans pour retrouver l’éclat de ses couleurs et toute sa lisibilité.
  • Tarifs
  • Gratuit