Église Saint Pierre - Le Mesnil-Mauger (Écajeul)

à Mézidon Vallée d'Auge

  • En 1973, les communes d’Écajeul, Saint-Crespin, Sainte-Marie-aux-Anglais et le Mesnil-Mauger fusionnent. 6 églises sont ainsi présentes sur le territoire.
    Bien que remanié au XVe siècle, selon Arcisse de Caumont, l’édifice est particulièrement ancien : "la nef d'Écajeul est romane, probablement du XIe siècle, avec maçonnerie en arête de poisson dans la façade. Des contreforts en pierre de taille placés dans les murs du nord sont percés de petites fenêtres semi-circulaires, comme j'en ai trouvé dans un petit nombre d'églises rurales du XIe ou du XIIe siècle; mais ce fait est assez rare et n'a dû être motivé que par économie pour la pierre de taille».
    De plan allongé, l’édifice orienté se termine par un chevet plat (extrémité de l’église au fond du chœur) auquel est accolée la sacristie. La nef et le chœur sont distinguables depuis l’extérieur puisque la première est plus large que le second. L’entrée s'effectue par le clocher-porche. Le portail est surmonté d’un arc en plein cintre (arc semi-circulaire sans brisure caractéristique de l’art roman), comme celui sur le mur gouttereau Sud. Le clocher en forme de bulbe est atypique dans la région.
    À l’intérieur, le retable tripartite (partie postérieure et décorée d’un autel surmontant verticalement la table et divisée en trois sections) en bois peint et doré est caractéristique du XVIIème siècle avec ses colonnes corinthiennes cannelées décorées de pampres et de raisins, symboles du pain et du vin de l’Eucharistie. Le grand tableau central représente la Crucifixion et la Sainte Trinité. Les ailes rajoutées abritent, sur un fond lambrissé, des statues modernes de Saint Pierre et Saint Paul.
  • Tarifs
  • Gratuit